l\'indigné

La tranchée des espoirs

 

 

 

En juin 1918, à la suite d'un bombardement, deux bouts de tranchées qui se font face sont coupés du reste du front. Six poilus français se retrouvent face à six soldats allemands, à portée de voix. Entre eux, un énorme obus qui n'a pas explosé et qu'il faudrait désamorcer. Malgré un gradé va-t-en guerre, qui rêve de médailles et deux brutes qui ne pensent qu'à s'entretuer, une trêve s'instaure entre les deux camps. Tout près de là, dans une ferme à moitié détruite, une femme attend, elle aussi, la fin de la guerre et le retour de son homme. Heureuse de sortir de son isolement, elle offre à ces soldats, au-delà de leur nationalité, un repas autour d'une table, un peu d'amitié et de réconfort...

LA TRANCHÉE (BANDE-ANNONCE) http://www.youtube.com/watch?v=yGEDVXgIKr8

La critique TV de télérama du 23/02/2013

2T

Eté 2002. Des enfants découvrent, dans le bois de La Ferté, les dépouilles et les armes de deux soldats de la Première Guerre mondiale... Eté 1918. Après un bombardement meurtrier, des survivants français et allemands s'observent depuis leurs tranchées respectives. Malgré l'hostilité du lieutenant qui dirige ce qui reste de la section française, les belligérants s'accordent une trêve et fraternisent. Non loin de là, dans sa ferme isolée, Sylvaine attend le retour de son mari, parti trois ans plus tôt sur le front...Jacquou le Croquant - Fanlac - YouTube : http://www.youtube.com/watch?v=p-fht1l6gsQ

 

Après La Colline aux mille enfants (en 1994), dans laquelle Jean-Louis Lorenzi mettait en scène des Cévenols secourant les réfugiés juifs durant la Seconde Guerre, et L'Orange de Noël deux ans plus tard (diffusé la semaine dernière), histoire d'une institutrice de « la laïque » diabolisée par le curé d'un village corrézien peu après la séparation de l'Eglise et de l'Etat, le réalisateur s'intéresse à nouveau à des hommes de bonne volonté. Le rythme peut sembler lent : il ne fait que refléter l'attente angoissée de la mort et le temps suspendu de l'espérance. Les acteurs (formidables, Jean-Yves Berteloot en tête) incarnent des personnages bien typés. On s'attache à chacun d'eux, on s'émeut des lettres adressées aux épouses, aux mères, aux soeurs. Le sort de cette poignée d'hommes est déjà scellé, mais la chaleur de leur brève accolade rayonne sur le charnier. — Anne-Marie Paquotte

Anne-Marie Paquotte

 

1- Les enfants des mille collines (1994) - Vidéo Dailymotion 

2- Les enfants des mille collines (1994 

 _2-les-enfants-des-mille-collines-19_news (2/2) Envoyé Spécial - 1994 - "Les enfants des mille collines"

Un très bon documentaire qui nous montre des enfants victimes de l'absurdité des adultes. Certes, depuis 1994, les choses ont positivement évolué pour tous ces enfants (les adultes de nos jours!) mais on est loin d'avoir éradiqué la pauvreté et toutes les terribles conséquences physiques et morales du génocide de 1994.

Les 2 parties de ce documentaire :
www.dailymotion.com/playlist/xpihw_LiliTheKing_les-enfants-des-mille-collines  



25/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres